Une exposition contre l'homophobie vandalisée à Toulouse

  • A
  • A
Une exposition contre l'homophobie vandalisée à Toulouse
Une exposition photo contre l'homophobie a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi à Toulouse.@ Facebook/Olivier Ciappa
Partagez sur :

Une exposition photo contre l'homophobie a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi à Toulouse. 

L'exposition montrait des couples, homosexuels et hétérosexuels, enlacés et des familles homoparentales. Ces photos, affichées sur les grilles d'un parc au centre du "Grand Rond" à Toulouse, ont été déchirées ou couverts de graffitis comme "PD" ou "Honte", comme le montre le photographe Olivier Ciappa sur sa page Facebook. Selon le photographe, ce sont "six jeunes violents" qui auraient été vus en train d'endommager l'exposition dans la nuit de vendredi à samedi.

Une violence qui intervient à deux jours des élections. Olivier Ciappa lie sur Facebook cette dégradation de son exposition aux élections régionales. "Cette violence intervient à deux jours des élections. A deux jours d'un futur succès presque assuré aux régionales du FN. Ce même FN qui vient quand même d'annoncer vouloir supprimer l'intégralité des subventions aux associations LGBT s'ils étaient élus", écrit le photographe.

Des soutiens de personnalités. Parmi les photos, l'exposition mettait en scène des personnalités du cinéma, de la télévision, de la politique, du sport ou encore de la chanson comme si elles étaient en couple. L'ancienne ministre Roselyne Bachelot et la journaliste Audrey Pulvar y avaient notamment participé. Elles ont toutes les deux apporté leur soutien au photographe sur Twitter :









Aucune plainte n'avait été déposée en fin de journée samedi, selon la police.