Une étudiante violée dans un TER

  • A
  • A
Une étudiante violée dans un TER
Partagez sur :

Cette jeune Italienne, qui rentrait dans sa famille, a été violée dans le train Marseille-Vintimille. Un suspect a été arrêté.

Une étudiante italienne de 23 ans, qui avait pris place dimanche matin vers 7h30 dans le TER Marseille-Vintimille pour rentrer dans sa famille, a été violée à plusieurs reprises dans les toilettes du train. La jeune fille a ouvert à son agresseur pensant qu'il s'agissait du contrôleur. L'homme a eu le temps de lui voler son téléphone portable et son sac avant de prendre la fuite.

La jeune fille, domiciliée à Riese Pio X, non loin de Trévise, dans le nord-est de l'Italie, est parvenue à alerter un contrôleur entre la gare de Carnoules et Les Arcs. Ce dernier n'a pas pu intercepter l'agresseur, qui a réussi à quitter le train en gare des Arcs, dans le Var. En abandonnant derrière lui une sacoche.

Un portrait robot a malgré tout pu être dressé et distribué, notamment aux agents SNCF. Ce sont eux qui ont permis de retrouver l'agresseur présumé quand cet homme s'est présenté quelques heures plus tard à un guichet de la gare des Arcs, à la recherche de sa sacoche.

Ce suspect était toujours en garde à vue lundi soir. Des photos ont été transmises aux policiers italiens qui doivent les présenter à la victime. La même démarche a été entreprise auprès des personnels en service dimanche dans le train Marseille-Vintimille.