Une check-list pour sécuriser les opérations chirurgicales

  • A
  • A
Une check-list pour sécuriser les opérations chirurgicales
Partagez sur :

Les équipes médicales devront bientôt procéder à série de vérifications avant d'opérer pour minimiser les risques d'erreurs.

C'est une petite révolution qui se prépare dans les blocs opératoires français. Afin d'améliorer la sécurité des patients, les équipes chirurgicales vont devoir bientôt procéder à des contrôles de sécurité avant chaque opération. Cette procédure de validation à voix haute se rapproche de celle de la sécurité aérienne.

Pour chacune des 6 millions d'opération chirurgicales pratiquées chaque année en France, les équipes médicales devront vérifier 10 éléments, en répondant oui ou non aux question posées. Parmi celles-ci figurent notamment le nom du patient, le côté ou l'organe opéré. Pour Guy Vallancien, secrétaire général du conseil national de la chirurgie, "c'est grâce à cette check-list que chacun doit pouvoir contrôler l'autre de façon à éviter tout accident".

La procédure, mise au point à la fois par par des chirurgiens, des anesthésistes, et des infirmières de bloc vient tout juste d'être validée par la Haute autorité de santé. A compter du 1er janvier prochain, elle devrait devenir obligatoire partout, aussi bien dans les hôpitaux que dans les cliniques