Une autorisation de sortie pour "empêcher les départs" des mineurs "vers des zones de combat"

  • A
  • A
Partagez sur :

Les mineurs devront se munir d'une autorisation de sortie de territoire et de la photocopie de la carte d'identité de l'autorité parentale pour quitter le territoire français.

INTERVIEW

Une mesure administrative, supprimée il y a cinq ans, fait son retour. L'autorisation de sortie du territoire est de nouveau obligatoire à partir de dimanche et elle concerne tous les mineurs qui doivent voyager à l'étranger. Un casse-tête administratif que le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, justifie au micro d'Europe 1.

Empêcher les départs de mineurs. "L'objectif de la mesure est d'empêcher le départ vers des zones de combat, que ce soit la Syrie ou l'Irak, d'un certain nombre de mineurs qui ont pu rejoindre de manière isolée ces zones." En 2014, deux adolescents partis en Syrie ont raconté leur histoire sur Facebook. Les deux lycéens toulousains s'étaient rendus en avion en Turquie avant de passer la frontière syrienne pour rejoindre un groupe d'Al-Qaïda. 

Sans autorisation, pas de voyage à l'étranger. Cette autorisation est "un document que le mineur doit télécharger [sur le site servicepublic.fr] s'il veut voyager à l'étranger notamment pour une sortie scolaire. Il aura sur lui cette autorisation de sortie du territoire avec une photocopie de la carte d'identité de l'autorité parentale (le père, la mère ou la personne responsable). S'il ne présente pas l'ensemble de ces documents au moment d'un contrôle, il ne pourra pas passer la frontière."