Un téléphone…pour les sourds

  • A
  • A
Un téléphone…pour les sourds
Partagez sur :

Les sourds et malentendants peuvent désormais parler au téléphone grâce à un outil développé par une entreprise toulousaine.

La première cabine téléphonique pour sourds vient d'être inaugurée à la médiathèque de José Cabanis de Toulouse. Développée par l’entreprise toulousaine Websourd, cette solution pourra prochainement être accessible aux particuliers, à travers un système baptisé Visio 08.

Accessible du lundi au samedi, cette cabine repose sur un principe simple et déjà appliqué à l’étranger : puisque les sourds ne peuvent s’exprimer au téléphone, l’innovation consiste à avoir recours à des interprètes en langue des signes, via une webcam. L’utilisateur utilise donc la webcam de son ordinateur pour communiquer avec un interprète, qui parle avec le destinataire final de l’appel.

Maxime Switek a rencontré des utilisateurs toulousains. Reportage.



Le téléphone pour les sourds repose donc sur des interprètes en langue des signes, qui expriment de vive voix au destinataire de l’appel ce que "dit" la personne sourde. Mais une telle initiative est encore récente en France et se heurte à un problème de taille : l’Hexagone ne compte que 300 interprètes, alors que le Pdg de Websourd, François Goudenove, estime qu’il en faudrait 5000 pour pouvoir généraliser ce système à toutes les personnes concernés.

Un tel système existe depuis longtemps aux Etats-Unis par exemple, où les sourds peuvent appeler de chez eux, 24h sur 24. Le financement d’un tel dispositif repose sur une taxe prélevée sur les opérateurs de téléphonie. La France pourrait s’inspirer de ce système, Nadine Morano, secrétaire d'Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, travaille actuellement sur un plan en faveur de l'insertion des personnes sourdes et malentendantes.