Un séisme de magnitude 3,9 secoue Brest et la pointe du Finistère

  • A
  • A
Un séisme de magnitude 3,9 secoue Brest et la pointe du Finistère
Une secousse assez forte de magnitude 3,9 sur l'échelle de Richter a fait trembler la pointe du Finistère@ Capture Renass
Partagez sur :

Un tremblement de terre de magnitude 3,9 sur l'échelle de Richter a été ressenti dimanche soir 

La terre a tremblé dimanche soir en Bretagne. A 22h27, une secousse assez forte de magnitude 3,9 sur l'échelle de Richter a fait trembler la pointe du Finistère, tout près de Plouguerneau à une vingtaine de kilomètre au nord de Brest, selon les informations publiées sur le site du RéNass, le Réseau national de surveillance sismique. 

"Tout a bougé, même mon sapin". "J'habite à une heure de Brest et j'ai bien senti ma maison trembler", témoigne ainsi une Bretonne sur la page Facebook de Ouest-France, qui a invité les habitants de la région à réagir. "Tout a bougé, même mon sapin. Avec un bruit à vous glacer le sang", ajoute une autre habitante de Brest. 

Un "vrombissement bref mais puissant". Alors que plusieurs personnes expliquent n'avoir pas ressenti la moindre secousse, d'autres parlent d'un "vrombissement bref mais puissant, vraiment particulier". "J'avais jamais connu ça il me semble", ajoute une locale, tandis qu'un autre parle de "deux secousses plus fortes que celles des jours précédents". 

La Bretagne n'est pas une région à risque. Si sur le coup, les secousses peuvent faire peur, que les Bretons se rassurent : la Bretagne n'est pas une région à risque concernant les tremblements de terre, bien qu'on y recense plusieurs dizaines de séismes par an. Seules quelques secousses d'une magnitude supérieure à 4 y ont été ressenties depuis plus de cinquante ans, principalement au sud de la Bretagne, rappelle Slate dans un article de 2011. La raison tient à la typologie du sol et de la "forte présence de roches granitiques" qui "amortit l'effet de résonance des ondes de surface et crée un effet tampon", ajoute le pureplayer.