"Un salarié heureux est un salarié qui peut se détendre au travail"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La société Allo Resto a fait du bonheur de ses collaborateurs une priorité. Selon elle, un salarié heureux est un salarié performant.

INTERVIEW

Nathalie Forestier exerce un drôle de métier : elle est "Chief Happiness Officer" chez Allo Resto, comprenez "responsable du bonheur". "Notre adage : être sérieux sans se prendre au sérieux", a-t-elle expliqué sur Europe 1 lundi matin.

Vive la détente ! Le but de la démarche n'est pas de faire oublier les objectifs chiffrés des collaborateurs. "On va beaucoup travailler mais on va s'accorder des moments de détente", décrit Nathalie Forestier. La détente, c'est le maître-mot de la société. "Un salarié heureux, c’est un salarié qui peut se détendre, qui est épanoui dans ses missions", estime-t-elle. "On lui laisse la parole, on lui fait confiance, il peut prendre des responsabilités". Le rapport avec les supérieurs hiérarchiques est lui aussi différent d'une entreprise classique. Une fois par trimestre, le salarié peut noter son manager. Et l'idée n'est pas de sanctionner. "Il faut que ce soit constructif dans les deux sens", précise Nathalie Forestier.

Halloween, manucures et anniversaires. Pour favoriser l'épanouissement au travail, Allo Resto n'a pas lésiné sur les moyens. A commencer par ses locaux : 250 m² entièrement consacrés à la détente. "Les salariés ont participé à l’aménagement des locaux. On a aussi pris en compte la génération Y. On a donc une table de ping-pong, des jeux vidéo…", décrit la responsable du bonheur. Un environnement agréable auquel s'ajoute un calendrier plutôt festif. "Summer party", Halloween, anniversaires…" Une fois par mois, des salariés vont organiser des événements pour les autres salariés. La semaine dernière, on a eu le 'chouchoute day'. On a fait venir un masseur, un osthéo, une manucure... Toute la journée, on a chouchouté les salariés", raconte Nathalie Forestier. On se prend à rêver...

Pas dans la tradition française. Pourtant, les entreprises françaises sont encore réticentes face à ces nouvelles méthodes venues des Etats-Unis. Un constat que regrette la "Chief Happiness Officer" d'Allo Resto. "On se rend compte que des salariés heureux sont des salariés performants, engagés, motivés, innovants, créatifs. C’est dommage que les employeurs n’accordent pas plus d’importance à leur bien-être".

>> Ecoutez l'interview de Nathalie Forestier en intégralité


Nathalie Forestier : "Un salarié heureux est un...par Europe1fr