"Un retard de train heureux"

  • A
  • A
"Un retard de train heureux"
Partagez sur :

Une petite fille est née lundi à bord d'un TGV entre Paris et Bruxelles qui filait à 300km/h.

Ce n’est pas tous les jours que Michel Pauly annonce un "retard heureux". Ce chef de train a assisté lundi à l’accouchement d’une passagère du Thalys Paris-Bruxelles. Une mère, qui était en partance pour Cologne en Allemagne accompagnée de ses deux enfants de 2 et 3 ans, a donné la vie en moins d’une demi-heure à une petite fille dans un wagon bondé.

Deux médecins et deux infirmières qui se trouvaient à bord ont répondu à une annonce par haut parleur du chef du train pour assister la maman qui avait senti les premières alertes vers 12H30, alors que le train filait à 300 km/h. Le travail a eu lieu dans le couloir du train, le seul endroit où elle pouvait s’allonger.

"C’est assez exceptionnel de vivre un moment pareil, un moment mélange d’émotion, de joie, de stress et de tension", raconte Michel Pauly :



Comme cadeau de naissance, le directeur général de Thalys, Olivier Poitrenaud, a offert "à la petite merveille" un "pass à vie", qui fera d'elle une "invitée permanente". Cette naissance est la première depuis la création en 1996 de la liaison TGV entre Paris et Bruxelles, a annoncé fièrement la compagnie ferroviaire.