Un premier cas de grippe aviaire en Île-de-France

  • A
  • A
Un premier cas de grippe aviaire en Île-de-France
Un premier cas de grippe aviaire a été détecté en Île-de-France, mardi.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Détecté mardi dans un élevage de volailles du Val-d'Oise, ce cas de grippe aviaire va entraîner l'abattage de tous les animaux malades.

Un cas de grippe aviaire a été détecté mardi dans le Val-d'Oise au sein d'un élevage de volailles, dont les animaux malades vont être abattus pour prévenir la propagation de l'épizootie, qui frappe ainsi pour la première fois l'Île-de-France, a annoncé la préfecture du département.

Zone de surveillance. "La présence d'un foyer d'influenza aviaire faiblement pathogène de type H5N2 a été confirmée" à Arthies, une ville adossée à la forêt du Vexin, dans le nord-ouest francilien, indique la préfecture du Val-d'Oise dans un communiqué. Pour limiter la diffusion de la maladie qui frappait ce mardi 168 élevages de volailles en France, "outre l'établissement d'une zone de surveillance dans un rayon de 1 km, il est prévu l'abattage de tous les animaux malades", ajoute la préfecture.

La France a lancé début janvier une politique d'abattage massif et préventif de palmipèdes dans le Sud-Ouest, où se concentre l'épidémie, mais la crise n'est toujours pas jugulée, malgré l'abattage de près d'un million de canards depuis le début du mois.

Loire-Atlantique : un cas détecté sur un cygne mort 

Un cas de grippe aviaire H5N8 a été détecté pour la première fois en Loire-Atlantique sur un cygne tuberculé sauvage découvert mort il y a une semaine, entraînant la mise en place d'une zone de contrôle temporaire sur cinq communes du département. Ce nouveau cas porte à douze le nombre de cas de H5N8 confirmés et notifiés dans la faune sauvage en France, selon le site du ministère de l'Agriculture. Dans les élevages, 168 foyers, principalement dans le Gers et dans les Landes, ont été recensés.