Un ouvrage pour faire le tri entre les produits industriels destinés aux enfants

  • A
  • A
Un ouvrage pour faire le tri entre les produits industriels destinés aux enfants
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Des nutritionnistes recensent dans un livre, "Le Bon Choix pour vos enfants", paru le 7 septembre, les produits industriels à privilégier et ceux à éviter.

Quels sont les meilleurs aliments pour nos enfants ? Des nutritionnistes recensent dans un livre, "Le Bon Choix pour vos enfants", paru le 7 septembre, les produits industriels à privilégier et ceux à éviter. Pas moins de 800 produits ont été analysés, issus de tous les rayons, des gâteaux aux desserts en passant par les viandes ou même les barquettes pour bébé.

Pour choisir un bon produit, il faut le comprendre. Résultat : plus d'un quart des produits sont à éviter, à commencer par cette "barquette Blédina de fondue de courgettes". La moitié est constituée d'eau aromatisée. L'ouvrage cite également la pâte à tartiner Twix, composée à...50% de sucre ! Même chose pour les crêpes sucrées de la marque Dessaint : la recette parait simple. Et pourtant il n'y a rien de naturel, mais de l'amidon transformé, du lait en poudre réhydraté ou du dextrose de blé. Trop de sel, de sucre et des aliments ultra-transformés, avec une forte quantité d'additifs pour donner une meilleure couleur/odeur et mieux les conserver... Ces aliments n'ont plus grand chose de naturel, et l'ouvrage les déconseille donc vivement.

Comment les reconnaître ? "Pour choisir un bon produit, vous le retournez, vous regardez la liste des ingrédients et il faut vraiment que vous puissiez les comprendre", décrypte la diététicienne Marie-Charlotte Rivet. "Par exemple : 'Purée fraîche à base de pommes de terre, de lait, de beurre, du sel, des herbes', point barre. Si vous voyez des 'E100', des 'E300', ou des noms à rallonge du type 'triglycéride'... Je ne sais pas si c'est vraiment ce que l'on a envie de donner à ses enfants", poursuit-elle au micro d'Europe 1.

Bio ne veut pas dire naturel. Et contrairement aux idées reçues, le Bio n'est pas une garantie 100% fiable. Il n'y a certes pas de pesticides dans les produits estampillés "issus de l'agriculture biologique" mais certains de ces produits restent tout de même ultra transformés. Marie-Charlotte Rivet l'assure : se nourrir d'aliments ultra-transformés est potentiellement dangereux, il y a un risque cancérogène, de surpoids, d'obésité, de diabète et favorise même les problèmes cardio-vasculaires.