Un meilleur accompagnement pour les élèves handicapés

  • A
  • A
Un meilleur accompagnement pour les élèves handicapés
@ maxppp
Partagez sur :

ÉDUCATION - Un décret publié dimanche réglemente le recrutement des personnes qui aident les élèves handicapés lors de leur scolarité.

Un CDI et un diplôme. Le Journal Officiel a publié dimanche un décret réglementant le statut et le recrutement des AVS, auxiliaires de vie scolaire. Ces AVS ont pour mission d'accompagner et d'aider les élèves handicapés au sein de leurs établissements scolaires.

Il faudra désormais les appeler AESH (accompagnants d'élèves en situation de handicap). Ils seront recrutés en CDI par les rectorats avec une rémunération fixée au minimum d'un SMIC. Tous les trois ans, ils pourront bénéficier d'un entretien professionnel dans l'optique d'une promotion. 

La principale nouveauté concerne leur niveau de qualification. Alors que jusque là, l'AVS pouvait être recruté à partir du niveau bac et s'il était motivé à s'occuper d'handicapés, l'AESH devra justifié d'un "diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne". À défaut, il devra justifier d'une expérience de deux ans dans ce secteur.

Une promesse de F. Hollande. Avec ce décret, c'est une promesse de François Hollande qui prend forme. Les associations de parents d'élèves handicapés demandaient depuis plusieurs années que ces AVS soient intégrés dans l'Éducation Nationale. L'objectif étant de mettre fin à un statut précaire où la signature de CDD successifs était plutôt la norme.

La formation était aussi un de leurs chevaux de bataille, les AVS faisant souvent face à des situations difficiles où il faut épauler des élèves en situation de handicaps physiques mais aussi mentaux (autisme, retard mental).

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

HANDICAP - La loi Accessibilité pas accessible avant...

ÉLÈVES HANDICAPES - Les enseignants ne sont pas assez formés

VIDÉO - "Il faut changer le regard sur le handicap"