Un homme jugé coupable d'avoir hébergé des migrants

  • A
  • A
Un homme jugé coupable d'avoir hébergé des migrants
Un retraité a été jugé coupable d'avoir hébergé pendant plus d'un an et demi une famille de Kosovars déboutée du droit d'asile, en Haute-Savoie@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Un retraité a été jugé coupable d'avoir hébergé pendant plus d'un an et demi une famille de Kosovars déboutée du droit d'asile, en Haute-Savoie. Il a cependant été exempté de peine.

Fernand Bosson, 74 ans, a hébergé pendant plus d'un an et demi une famille de Kosovars, déboutée du droit d'asile, dans une maison d'Onnion, en Haute-Savoie. Jeudi, il a été reconnu coupable d'avoir "par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers d'un étranger en France", rapporte Le Figaro

Trois enfants scolarisés. L'homme encourait 30 000 euros d'amende et cinq ans de prison, mais a été exempté de peine. La famille comprend trois enfants, qui étaient scolarisés dans la commune dont Frédéric Bosson avait été maire, rapporte le site Bastamag. Une perquisition a été menée dans la maison prêtée le 8 février dernier. Selon Le Figaro, les parents ont reçu une obligation de quitter le territoire sans délai, tandis que les enfants ont été arrêtés par la police à la sortie de l'école. 

Soutien d'associations. Lors de l'audience, le tribunal était "plein" de particuliers et d'associations soutenant le retraité, rapporte Le Figaro. Le tribunal a accusé le retraité "de ne pas avoir vérifié, en sa qualité d'ancien maire, les papiers de ces personnes". L'avocate  de Fernand Bosson envisage toutefois "sérieusement" de faire appel de cette décision.