Un énorme réseau de proxénétisme démantelé sur le web

  • A
  • A
Un énorme réseau de proxénétisme démantelé sur le web
Partagez sur :

Un site recensait 1.700 femmes en France et 7.500 dans toute l'Europe pour des prestations tarifées.

L'alerte a été donnée en janvier 2008. A cette époque, les hommes de la sûreté départementale du Puy-de-Dôme sont mis au courant de passages répétés de prostituées dans des hôtels 3 étoiles de la région de Clermont-Ferrand. Très vite, les policiers s'aperçoivent que toutes sont référencées sur un même site internet : escort-annonce.com. Ce site recense 1.700 jeunes femmes en France et 7.500 dans toute l'Europe.

Les prostituées, originaires le plus souvent d'Europe de l'Est, payent pour appartenir au réseau. En échange, elles fixent librement le tarif de leurs prestations, jusqu'à 700 euros par heure. Après plus d'un an d'enquête, les policiers ont pu remonter jusqu'à la tête de ce gigantesque réseau.

"Nous avons déterminé qu'un webmaster qui se faisait appelé Karl était l'interlocuteur des filles", explique Thierry Chollet, commissaire principal à la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) de Clermont-Ferrand. "Les filles le contactait pour mettre en ligne leur fiche complète avec les photos, moyennant un certain montant qui était envoyé par mandat à une société écran qui était basée en Slovaquie". Le trafic rapportait environ 3 millions d'euros par mois à l'organisation criminelle.

Cinq personnes, dont les deux gérants d'escort-annonce.com ont été arrêtés la semaine dernière en Slovaquie. Deux informaticiens français ont également été interpellés en région parisienne. Tous devront rapidement s'expliquer devant un juge d'instruction. Le cerveau de ce réseau, un Suisse allemand de 32 ans déjà recherché par les polices hongroise et italienne notamment pour "proxénétisme aggravé", fait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Europe1.fr avec Stéphane Barnoin