Un commando à l’origine de l’attaque de fourgon

  • A
  • A
Un commando à l’origine de l’attaque de fourgon
Partagez sur :

VIDEO - Entre 4 et 6 millions d’euros ont été dérobés lundi matin, près de Marseille. Un témoin a pu filmer le braquage.

Ils ont agi en professionnels, lourdement armés de fusils d’assaut et très préparés. Une dizaine d’hommes ont attaqué un fourgon de transport de fonds lundi matin dans la zone d'activité de Gémenos, à l’est d'Aubagne et de Marseille. Sans faire de victimes malgré une fusillade qui a éclaté avec la police municipale de Gémenos. Les malfaiteurs sont repartis avec un butin évalué entre 4 et 6 millions d’euros.

Les faits se sont déroulés vers 9h45 lundi, en face des entrepôts de la Sazias, une entreprise de transport de fonds. Le commando, à bord de deux véhicules, est parvenu à piéger le fourgon de transport de fonds. Une fois immobilisé, ils ont fait sauter l’arrière du véhicule à l’aide d’explosifs. Ils sont repartis avec le magot puis ont fait brûler leurs voitures à une dizaine de kilomètres de là.

Les malfaiteurs "ne se sont pas pressés", raconte Mickael, qui a eu l’impression d’assister à un film :

Des images de cette attaque de fourgon ont été tournées par un témoin et diffusées sur France 2. On y voit des hommes très organisés, faisant des allers-retours pour charger des sacs :

"Il s'agit de professionnels avec une logistique importante. Seules quelques équipes en France, notamment dans la région parisienne et dans la région marseillaise, sont capables d'un tel coup", a confirmé une source judiciaire. "C'est manifestement un commando très organisé", a insisté le procureur de la République de Marseille, Jacques Dallest.

Le 22 septembre 2007 déjà, à Gémenos, un commando armé et visiblement bien informé avait attaqué à l'explosif le siège de la société de transport de fonds Sazias. Entre 15 et 20 millions d'euros s'étaient volatilisés, dans ce braquage qualifié de "casse du siècle".