Un cheval errant sur la voie publique saisi à Montreuil

  • A
  • A
Un cheval errant sur la voie publique saisi à Montreuil
Le cheval, âgé de 18 ans, avait été enfermé par son propriétaire dans le parc Jules-Ferry des Lilas, à l'intérieur d'un espace ordinairement réservé aux enfants.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Le cheval, âgé de 18 ans, avait été enfermé par son propriétaire dans le parc Jules-Ferry des Lilas, à l'intérieur d'un espace ordinairement réservé aux enfants.

Un cheval errant sur la voie publique à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de jeudi à vendredi, a été saisi à la demande du commissariat de police des Lilas, a dit le défenseur des animaux Stéphane Lamart, dont l'association a récupéré l'animal.

L'Association Stéphane Lamart-Pour la défense des droits des animaux a entamé une procédure pour mauvais traitement par négligence à l'encontre du propriétaire du cheval. En attendant, le trotteur a été confié à un centre équestre d'Ile-de-France. "Cet animal n'avait pas sa place dans les rues de Montreuil. Un cheval en panique peut causer des troubles, voire des accidents sur la voie publique, si on ne le maîtrise pas", a expliqué Stéphane. Lamart.

"Il manque une bonne cinquantaine de kilos à l'animal". Le cheval, âgé de 18 ans, avait été enfermé par son propriétaire dans le parc Jules-Ferry des Lilas, à l'intérieur d'un espace ordinairement réservé aux enfants. Le jeune homme "se promenait dans les rues de la ville avec son cheval, pour faire le buzz", selon Stéphane Lamart.  "Il a fait preuve d'une immaturité évidente en l'exhibant ainsi dans les rues" et "en ne le nourrissant pas convenablement", a-t-il ajouté. Selon Stéphane Lamart, "ce cheval, auquel il manque une bonne cinquantaine de kilos pour avoir son poids normal, souffre d'un problème de dentition qui devrait être soigné sans délai".



Un casque de moto en guise de bombe. Sur une vidéo, on voit le jeune homme en selle sur son cheval alezan, Castro, acheté il y un peu plus d'un mois, qui marche au pas à côté des voitures. Le cavalier est coiffé d'un casque de moto, en guise de bombe. La vidéo a été vue près de 800.000 fois en moins de deux jours sur Facebook, selon Stéphane Lamart. "C'est la première fois que nous récupérons un cheval en ville. C'est inconscient d'utiliser un cheval dans les rues. Faire le buzz, ça peut être amusant avec un chien, mais pas avec un cheval!" a-t-il estimé.