Un centre d'hébergement pour SDF dans le 16e arrondissement : Max Guazzini dénonce "une opération politicienne"

  • A
  • A
Partagez sur :

Max Guazzini, l'ancien président du Stade Français, dénonce sur Europe 1 l'installation prochaine d'un centre pour sans-abri dans le 16e arrondissement.

INTERVIEW

"On veut une concertation. Que l'on propose d'autres endroits". Max Guazzini, vice-président de la Ligue française de rugby et ancien président du Stade Français, s'est fait le porte-parole de la mobilisation de riverains contre l'installation d'un centre d'hébergement d'urgence pour sans-abri. Ce centre, qui doit ouvrir ses portes d'ici à l'été, accueillera pendant trois ans des sans-abri orientés par le Samu social. Le projet, porté par l'Etat et la Ville de Paris, a déjà été voté au Conseil de Paris, en décembre, mais les opposants ont déposé un recours devant le tribunal administratif et la Ville. 

Oui mais pas à cet endroit là. "350 m de locaux sur deux étages seront installés en face d'immeubles habités. Les gens qui habitent là ne seront pas d’accord", dénonce Max Guazzini, sur Europe 1. Il ne se dit toutefois pas opposé à l'installation d'un centre dans cet arrondissement de l'ouest de Paris : "Mettons-nous autour d’une table. Les habitants du 16e sont d'accord pour accueillir les SDF mais pas à cet endroit là.”

"Une provocation". Pour le vice-président de la Ligue française de rugby, également habitant du 16e, il s'agit avant tout "d'une opération politicienne" de la mairie de Paris. "L’ouest parisien ne vote pas à gauche. C'est pour faire de la provocation". La Préfecture et l'association chargée de gérer le centre organisent lundi soir une réunion d'information. "La réunion de ce soir est biaisée. On veut une concertation, que l’on discute, qu’on nous propose d’autres endroits", insiste-t-il.