Typhaine : le domicile de la mère passé au peigne fin

  • A
  • A
Typhaine : le domicile de la mère passé au peigne fin
Partagez sur :

Les investigations pour retrouver la fillette disparue jeudi à Maubeuge se sont poursuivies lundi au domicile de sa mère.

La police scientifique s'est rendue lundi à Aulnoye-Aymeries, dans le Nord, au domicile de la mère de Typhaine, la fillette de 5 ans disparue jeudi à Maubeuge. Arrivés en début d'après-midi avec la mère et son concubin, les techniciens de l'identification criminelle ont effectué des recherches très précises, allant même jusqu'à "chercher des traces de sang ou des cheveux dans les interstices du carrelage", a indiqué une source policière.

La police travaille sur trois hypothèses. La piste familiale est étudiée notamment en raison des relations "assez inextricables" entre les deux familles recomposées de l'enfant, dont les parents sont séparés. Dans ce cadre, ont été à nouveau entendus, lundi, des témoins qui ont affirmé avoir vu la fillette avec sa mère peu de temps avant sa disparition, alors que des rumeurs laissaient entendre qu'elle n'avait plus été vue dans son quartier depuis plusieurs semaines.

Concernant une éventuelle noyade, "si jamais elle est noyée dans la Sambre (qui coule à Maubeuge, ndlr), son corps peut remonter dans quelques jours. On va étudier la dérive d'un corps dans la Sambre, pour voir où elle pourrait être au bout de plusieurs jours", a précisé la police. Après trois jours d'exploration infructueuse de la Sambre, la cellule plongeurs des sapeurs-pompiers a arrêté de la sonder.

La piste d'un enlèvement par un tiers est toujours suivie par les enquêteurs, même si "pour l'instant, aucun élément extérieur" ne vient l'étayer, malgré des appels reçus après un appel à témoins lancé par la police.