Typhaine, introuvable depuis un mois

  • A
  • A
Typhaine, introuvable depuis un mois
Partagez sur :

Il y a un mois disparaissait à Maubeuge la petite Typhaine, 5 ans. Les enquêteurs n'ont toujours aucune piste sérieuse pour essayer de la retrouver.

Les recherches pour tenter de retrouver la petite Typhaine, cinq ans, restent vaines un mois après sa disparition dans les rues de Maubeuge (Nord). La piste accidentelle définitivement écartée à l'issue de vastes recherches terrestres et fluviales, les enquêteurs de la PJ de Lille et de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) travaillent désormais sur deux thèses: l'enlèvement par un inconnu et le différend familial.

Depuis le 18 juin, date de la disparition de Typhaine, les profils et les emplois du temps des délinquants sexuels fichés ont été passés au crible. Une demi-douzaine d'entre eux ont été auditionnés, sans résultat.

La mère de la fillette, Anne-Sophie Faucheur, 23 ans, a confié samedi dans La Voix du Nord croire dur comme fer à la thèse de l'enlèvement. "Je n'arrive pas à m'endormir le soir, je fais des cauchemars régulièrement", confie aussi la mère de la fillette, qui au début de l'enquête avait été placée en garde à vue. Très critique à l'égard des enquêteurs, Anne-Sophie Faucheur s'est constituée partie civile afin d'accéder au dossier.