Trois questions pratiques que vous vous posez peut-être sur le changement d'heure

  • A
  • A
Trois questions pratiques que vous vous posez peut-être sur le changement d'heure
Il faudra penser à mettre à l'heure d'hiver toutes les horloges mécaniques !@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

À trois heures dimanche, il sera toujours deux heures. Une bonne nouvelle pour les dormeurs qui auront une heure de sommeil supplémentaire. Mais que va-t-il se passer pour les travailleurs de nuit et les programmes des médias en continu ?  

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous allons passer de l'heure d'été à l'heure d'hiver. C'est-à-dire que lorsqu'il sera trois heures (heure d'été), il sera deux heures (heure d'hiver). Nous allons donc gagner une heure de sommeil et de soleil en plus. Mais comment déclarer l'heure de naissance d'un nouveau-né pendant cette heure d'entre deux ? Les travailleurs de nuit seront-ils payés une heure de plus ? Europe 1 répond aux questions pratiques que vous ne vous êtes peut-être jamais posées sur le changement d'heure.

1 - Un travailleur de nuit va-t-il recevoir une majoration pour l'heure supplémentaire effectuée entre deux et trois heures du matin ?

Tous les travailleurs de nuit ne bénéficient pas du même régime sur cette question. Si vous travaillez en équipe et n'êtes pas rémunéré sur la base d'un forfait, alors votre nuit de samedi vous sera payée comme les autres, bien que vous ayez travaillé une heure de plus.

Car ce temps supplémentaire sera compensé en mars prochain lors du passage à l'heure d'été au cours duquel vous travaillerez une heure de moins. Votre salaire sera donc lissé sur l'année, comme le prévoit la Convention collective du Travail de 1977. Seule exception, si vous travaillez samedi prochain, mais n'avez pas travaillé le 25 mars dernier alors vous serez payé selon le nombre d'heures que vous aurez effectué, soit neuf heures.

En revanche, si vous êtes rémunéré sur une base horaire et non sur celle d'un forfait, alors les principes de la compensation ou de la majoration s'appliquent, selon une disposition ministérielle de 1976 citée par juritravail.com, car il s'agit d'une heure supplémentaire comme les autres. Si cela peut être une bonne nouvelle pour le passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, cette même règle s'applique quand on repasse à l'heure d'été. L'équivalent d'une heure de travail pourra donc être retirée de votre salaire à ce moment-là.

2 - Que diffusent les médias en continu pendant cette heure supplémentaire ?

Si en mars, il s'agit de supprimer un programme, samedi, il faudra combler une heure entière d'antenne supplémentaire pour les médias en continu. Par exemple, Europe 1 proposera un entretien d'Isabelle Morizet qui a déjà été diffusé. Et cette heure d'antenne supplémentaire s'anticipe bien en amont car pour que cette rediffusion fonctionne, les équipes de la rédaction vont devoir retravailler l'émission. 

Il faut sélectionner le programme, le réécouter, détecter les coquilles temporelles - "votre album est sorti hier" dans la version originale alors qu'il sera sorti une semaine plus tôt au moment de la rediffusion -, réenregistrer certaines phrases et monter une nouvelle fois l'ensemble. 

Pour cette nuit-là, il faut également enregistrer des "carillons" (les annonces des heures) un peu spéciaux comme par exemple : "il est 2h46 de l'ancienne/nouvelle heure" pour que les auditeurs ne soient pas perdus. "Il faut compter environ deux heures de travail supplémentaire", assure Matthieu Blaise, responsable des réalisateurs à l'antenne d'Europe 1.

Par ailleurs le "chef d'antenne", un technicien chevronné chargé de veiller au bon déroulement des émissions la nuit, a une tâche particulière. Il doit vérifier que la dizaine de machines et la quinzaine d'horloges des rédactions se soient bien mises à l'heure et que les émissions et publicités passent à l'heure prévue. "Il y en a toujours une ou deux que l'on doit régler à la main, mais normalement tout est automatique", explique Matthieu Blaise.

3 - Comment les téléphones se mettent-ils à l'heure ?

Si vous avez un smartphone, pas besoin de vous inquiéter. Tous se mettent à l'heure au moment du passage à l'heure d'hiver (et à l'heure d'été aussi). Il suffit que l'appareil ait un système d'exploitation dans lequel vous avez réglé le fuseau horaire sur lequel vous vous trouvez et l'horloge se mettra à jour automatiquement.

De même, vous pouvez laisser votre smartphone en "mode avion" pendant la nuit de samedi à dimanche, votre réveil sonnera quand même à la bonne heure car il n'a pas besoin d'avoir une connexion Internet pour faire cette mise à jour. Cette règle s'applique plus généralement à tous les appareils connectés comme les tablettes, consoles, ordinateurs, montres connectées et autres liseuses.