Treiber reste muet

  • A
  • A
Treiber reste muet
Partagez sur :

Le principal suspect dans l'affaire Giraud passe le week-end à Fleury-Mérogis, prison "plus adaptée à son profil", selon le parquet.

Jean-Pierre Treiber, accusé d'assassinats mais aussi désormais d'évasion, a passé samedi sa première journée en prison, au lendemain d'une interpellation qui a mis fin à plus de deux mois de cavale. Quatre complices présumés, soupçonnés de l'avoir aidé dans sa fuite, devraient être déférés au parquet d'Auxerre dimanche.

Le principal suspect dans l'assassinat de Géraldine Giraud et de Katia Lherbier en 2004 a été mis en examen pour évasion, puis placé en détention dans la nuit à Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, à environ 140 kilomètres d'Auxerre. Pour l'heure, il est resté muet lors de sa présentation pendant plus d'une heure à une juge d'instruction à Auxerre, dans la nuit de vendredi à samedi.

Ce week-end, il devait rester à Fleury-Mérogis, prison "plus adaptée à son profil" selon le parquet, après son évasion rocambolesque de la prison d'Auxerre début septembre, en se cachant dans un carton.

Deux des personnes soupçonnées d'avoir aidé le fugitif dans sa cavale ont été remises en liberté samedi faute de charges selon les informations d'Europe1. Il s'agit de deux femmes. L'une d'elle, âgée de 56 ans, "n'a pas participé au fait de 'recel de malfaiteurs'" a estimé le Parquet d'Auxerre. Cette résidente en Seine-et-Marne "savait" seulement que son mari, lui aussi interpellé, "avait ravitaillé une fois Jean-Pierre Treiber en vivres". Les quatre autres complices présumés, trois hommes et une femme, ont vu leur garde à vue prolongée de 24 heures. Elles "devraient être déférées" dimanche au parquet d'Auxerre.

Jean-Pierre Treiber a été arrêté vendredi dans un appartement à Melun, en Seine-et-Marne, après avoir nargué la police pendant plus de dix semaines. Arrêté en novembre 2004, il doit comparaître pour "assassinats" en avril 2010 devant la cour d'assises de l'Yonne pour le meurtre de Géraldine Giraud, 36 ans, et de son amie Katia Lherbier, 32 ans, dont les corps avaient été retrouvés dans sa propriété de Villeneuve-sur-Yonne.

L'audience correctionnelle concernant l'évasion "aura lieu si possible avant le procès aux assises" pour le double assassinat, selon le parquet. Pour cette évasion "simple", sans violence, ni effraction ou corruption, il encourt une peine maximale de trois ans de prison.

> Retour à la case prison pour Jean-Pierre Treiber

> Treiber : "Koh-Lanta, c'est du pipi de chat"

> Scénario d'une évasion

> Les cavales finissent mal en général…