Treiber écrit à un ex-codétenu

  • A
  • A
Treiber écrit à un ex-codétenu
Partagez sur :

Dans ce courrier, le fugitif s’excuse du tort qu’il a causé aux autres prisonniers lors de son évasion.

En cavale depuis maintenant cinq semaines, Jean-Pierre Treiber entretient une correspondance prolixe. Le dernier courrier, récemment posté, est adressé à l'un de ses ex-codétenus à la maison d'arrêt d'Auxerre, a révélé mercredi l’Yonne Républicaine. Le procureur d'Auxerre, en a confirmé l’existence, soulignant que la lettre était "passée par le centre de tri de Nangis" en Seine-et-Marne, comme celles expédiées de prison à son amie Blandine.

Dans cette lettre, le fugitif "s’excuse du tort que son évasion a causé aux autres prisonniers", détaille un détenu, récemment libéré de la maison d’arrêt d’Auxerre, qui a pu lire la lettre. Jean-Pierre Treiber s'excuse aussi "pour le déclassement des six prisonniers" qui travaillaient avec lui au moment de son évasion dans l'atelier de la maison d'arrêt. Un "déclassement" des codétenus confirmé mercredi par le procureur d'Auxerre.

Enfin, dans son courrier, Jean-Pierre Treiber innocente également son ex-codétenu, Flavien Cosson, mis en examen pour "complicité d'évasion", précise le quotidien.

Par ailleurs, les recherches pour retrouver Jean-Pierre Treiber, qui s'étaient intensifiées le 11 octobre dans la forêt de Bombon, près de Bréau, en Seine-et-Marne, sont depuis allégées. Selon le procureur d’Auxerre, il faut attendre la pression médiatique "se calme et que les policiers puissent travailler".