Trains bloqués, chute d'arbre mortelle, coupures de courant... la tempête a occasionné de nombreux dégâts

  • A
  • A
Partagez sur :

La tempête et le vent qui font rage sur la France depuis jeudi soir ont occasionné de nombreux incidents : trains bloqués, chutes d'arbres ou encore carambolages.

Après la tempête et le vent, la neige et le verglas font leur arrivée dans les dix départements de l'Est de la France qui sont en vigilance orange samedi. Un épisode de froid intense qui a de nombreuses conséquences sur la vie quotidienne des Français, des risques d'accidents accrus à cause des routes glissantes aux coupures d'électricité en passant par les chutes d'arbres qui peuvent être mortelles. 

Une cinquantaine de blessés légers. Depuis jeudi soir, les vents violents, la pluie et la neige ont provoqué des dégâts dans toute la France. De nombreuses routes bloquées, des trains immobilisés, des carambolages... En deux jours, on compte une petite cinquantaine de blessés légers dans le Nord du pays et un mort près de Nice. Un cyprès est tombé sur la voiture d’une femme qui s’apprêtait à emmener ses enfants à l’école. Elle est décédée sur le coup. 

Un trafic ferroviaire perturbé. Plusieurs trains ont été immobilisés en gare, comme à Évreux où les 200 passagers d'un Ter Paris-Caen ont passé la nuit de jeudi à vendredi. Ou encore dans le Nord de la France où un Thalys à destination de Paris est resté bloqué plus de 10h entre Amiens et Arras sans nourriture ni électricité. 

Des coupures de courant massives.Certains foyers ont également été privés d'électricité. Vendredi soir, ils étaient encore 35.000, principalement en Normandie et en Picardie, à passer la nuit dans le noir. Le Nord-Pas-de-Calais, la Champagne-Ardenne et la Lorraine ont aussi été touchés par ces coupures de courant qui ont occasionné 4.452 interventions. Au plus fort de cette tempête, plus de 330.000 foyers ont été privés d'électricité, a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité Enedis. 

Vitesse rabaissée sur les autoroutes de l'Est. Alors pour éviter les accidents dus aux routes glissantes, la vitesse est limitée samedi sur plusieurs autoroutes. Sur l'A36, par exemple, entre Mulhouse et Beaune, la vitesse est rabaissée à 110 km/h pour les véhicules légers et à 80 km/h pour les poids-lourds.

Même chose pour l'A6 en Côte d’Or, de l’échangeur 22 à la jonction avec l'A31 et sur l'A39, la vitesse a été abaissée dans tout le département. Dans l’Aube, il faudra rouler moins vite sur l'A5 de la jonction avec l'A26 à la jonction avec l'A31. De manière générale, les habitants de l'Est, doivent éviter de prendre la voiture samedi matin, les transports en commun sont à privilégier.