Trafic perturbé à la gare Montparnasse : la difficile identification de la panne

  • A
  • A
Partagez sur :

Si le poste défectueux a été ciblé à Vanves, il reste aux techniciens à tester des milliers de fils électriques pour savoir lequel est à l'origine de la panne.

Ce lundi, la galère continue à la gare Montparnasse de Paris après un dimanche chaotique dû à une panne. Le trafic est toujours ralenti au départ et à l'arrivée en gare pour les voyageurs de l'ouest de la France. Si les usagers sont déboussolés et exaspérés, du côté de la SNCF, on ne sait toujours pas d'où est partie cette panne. Les investigations se sont poursuivies toute la nuit de dimanche à lundi. 

Cinquante techniciens à pied d'oeuvre toute la nuit. Pour les techniciens de la SNCF, c'est une course contre la montre qui s'est engagée depuis samedi soir. Tant qu'ils n'auront pas trouvé la source de la panne, le trafic ne pourra pas reprendre normalement. Cela fait ainsi une journée et demie qu'ils sont en quête de l'identification du problème. Dimanche, avec la circulation de quelques trains, ils n'ont pas pu poursuivre leurs recherches comme ils l'auraient voulu. Ils sont une cinquantaine à s'y être remis toute cette nuit, venus de toute l'Île-de-France.

Entendu sur Europe 1
Cela représente 17 armoires électriques comportant plusieurs centaines de fils chacune qu'il faut tester un à un.

Le poste défectueux identifié. Après avoir ciblé le poste d'aiguillage défectueux à Vanves parmi une centaine d'autres au sud-ouest de Paris, il se se sont attaqués au travail le plus fastidieux, celui d'identifier le fil électrique défectueux parmi des milliers, comme le précise Matthieu Chabanel, directeur adjoint de SNCF réseau : "Dans ce poste, il y a un ensemble de commandes qui permettent de bouger les aiguillages ou les feux rouges et les feux verts de la zone de Montparnasse. Cela représente 17 armoires électriques, comportant plusieurs centaines de fils chacune qu'il faut tester un à un."

Aucune indication de durée. Ce travail pourrait prendre beaucoup de temps. La direction de la SNCF ne donne d'ailleurs aucune indication mais conseille néanmoins aux voyageurs qui le peuvent de repousser leur départ à lundi après-midi. Pour l'heure, lundi matin, le trafic était revenu à la normale pour les Intercités, RER et Transiliens. Mais seulement trois TGV sur quatre circulent et ne partent pas nécessairement de la gare Montparnasse.