Trafic de drogue à Lille : opération policière d'envergure, 18 gardes à vue

  • A
  • A
Trafic de drogue à Lille : opération policière d'envergure, 18 gardes à vue
L'opération est "l'aboutissement d'une enquête qui durait depuis plusieurs mois", a indiqué une source policière.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Une vaste opération policière, conduite dans le sud de Lille et à Loos, devrait permettre de démanteler un important réseau d'héroïne, de cocaïne et de cannabis.

Une opération de police impliquant une centaine de fonctionnaires visant le trafic de drogue à Lille a conduit à une vingtaine d'interpellations lundi, selon une source policière. L'opération est "l'aboutissement d'une enquête qui durait depuis plusieurs mois" et doit permettre de "démanteler un réseau qui tenait depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, des points de vente d'héroïne mais aussi de cocaïne et de cannabis", a indiqué cette source policière, confirmant une information de France 3 Nord.

Une plaque tournante du trafic de drogue. Lundi soir, 18 personnes, essentiellement des hommes, étaient toujours en garde à vue, selon cette même source. Les interpellations ont été réalisées sur les boulevards longeant le métro aérien dans le sud de Lille et à Loos, au sud-ouest de la capitale des Flandres. Lille est considéré comme un haut lieu du trafic et de l'approvisionnement en drogue en France, en particulier pour l'héroïne, en raison notamment de sa proximité avec la Belgique et les Pays-Bas, avec des prix "deux à trois fois" plus bas qu'ailleurs en France, d'après une autre source policière.

L'opération de lundi a été conduite par la police judiciaire (PJ) de Lille, sous la responsabilité de magistrats du parquet appartenant à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Lille, compétente en matière de criminalité organisée.