Tous les migrants de Grande-Synthe "mis à l'abri"

  • A
  • A
Tous les migrants de Grande-Synthe "mis à l'abri"
La plupart des migrants pris en charge ont rejoint un centre d'accueil et d'orientation.@ AFP
Partagez sur :

1.154 personnes ont été mises à l'abri après l'incendie survenu le 11 avril dans le camp de Grande-Synthe.

La préfecture du Nord a annoncé jeudi la fin des opérations de prise en charge des migrants du camp de Grande-Synthe détruit par un incendie le 11 avril avec la "mise à l'abri" de 1.154 personnes, dont 273 dans les Hauts
de France et 881 dans les autres régions françaises, sur les 1.374 qui y vivaient.

Des interpellations récentes. La préfecture précise qu'une soixantaine de mineurs isolés ont aussi été placés dans des centres spécialisés. "Cette politique de mise à l'abri s'accompagne de la plus grande fermeté à l'égard de l'immigration clandestine et des réseaux de passeurs", ajoute le préfet Michel Lalande dans un communiqué en évoquant des interpellations récentes de migrants "en liens avérés avec des passeurs".

Le camp de Grande-Synthe a été détruit dans la nuit du 10 au 11 avril par un incendie déclenché après une altercation entre les migrants kurdes et afghans qui étaient présents sur le site.