Toulouse : l'employé meurtrier mis en examen

  • A
  • A
Toulouse : l'employé meurtrier mis en examen
Partagez sur :

Cet homme, qui venait de démissionner, a abattu son patron et le fils de celui-ci vendredi matin à Toulouse. Un geste qu'il aurait prémédité.

Le chauffeur-livreur d'une société toulousaine de transport, qui avait abattu son patron et le fils de celui-ci à l'aide d'un fusil de chasse vendredi matin à Toulouse, a été mis en examen dimanche pour assassinats. L'homme, placé en garde à vue depuis le drame, aurait reconnu avoir prémédité son geste. Agé de 47 ans, il devrait être placé en détention provisoire.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'employé a d'abord abattu le fils du directeur, 32 ans, sur le quai de déchargement de l'entreprise. Avant de tuer le directeur, 57 ans, quelques minutes plus tard. Il a tiré au total une dizaine de balles. Il a ensuite déposé son arme au sol et n'a pas opposé de résistance aux policiers venus l'interpeller.

Le principal suspect n'a pas totalement expliqué son geste, mais il pourrait être lié à un différend professionnel. L'homme venait de démissionner de la société de transports Senges, sous-traitant du groupe UPS, dont il avait été le patron avant de la céder il y a trois ans. Il devait effectuer son dernier jour de travail vendredi. Face aux enquêteurs, il a parlé de vengeance et de brimades, de façon confuse.

Son épouse, un temps entendue par la police, a été libérée samedi soir. Elle aussi salariée de l'entreprise, elle accompagnait son mari au moment du drame. Mais rien ne prouve qu'elle a eu la possibilité de voir l'arme.