Torcy : le garçon mort noyé a fait un malaise

  • A
  • A
Torcy : le garçon mort noyé a fait un malaise
Partagez sur :

INFO EUROPE 1 - L'autopsie a révélé que l'enfant souffrait d'une maladie cardiaque.

Un enfant s'est noyé à la piscine municipale de Torcy, en Seine-et-Marne, mercredi après-midi. Le petit garçon âgé de 7 ans était venu se baigner, accompagné de son père et de sa soeur. Le drame s'est produit en moins d'une minute : le père et ses deux enfants sont arrivés tous les trois au bord de la piscine. La fillette a décidé de faire demi-tour pour retourner dans les vestiaires. Son père est parti la chercher et le garçon en a profité pour plonger dans l’eau.

Des baigneurs ont immédiatement donné l'alerte, se rendant compte que l’enfant ne remontait pas. Son corps a été remonté par un maître nageur. Malgré l'intervention des secours, l'enfant est décédé sur place.

L'autopsie a révélé que l'enfant souffrait d'une maladie cardiaque et qu'il a été victime d'un malaise, quelques secondes avant de se noyer. Reste à déterminer quand est survenu le malaise, "avant, pendant ou après le contact de l'eau", a-t-on expliqué de source judiciaire, ce qui nécessite "la poursuite d'investigations médico-légales et notamment que soit ordonné un examen d'anatomopathologie".

L'enquête menée par les services du commissariat de Noisiel "se poursuit afin de réunir tous les témoignages des personnes présentes sur les lieux", a-t-on indiqué de même source. Pour l'heure, le parquet écarte toute responsabilité des maîtres-nageurs, concernant de délai d'intervention.

"Il n’y a certainement pas eu de négligence de la part du personnel de la piscine", a assuré Daniel Guillaume, vice-président de la communauté d'agglomération, sur Europe 1 :



Dans le même département, une fillette de 2 ans a échappé à la noyade mercredi dans une piscine hors sol, au domicile de ses parents, à Aulnoy, près de Coulommiers. La fillette serait montée sur la piscine surélevée, avant que son frère ne la découvre dans l'eau. Elle a été héliportée vers l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne. On ne savait pas mercredi soir si ses jours étaient en danger.

Plusieurs cas de noyades d'enfants dans des piscines ont eu lieu au cours des dernières semaines. Le 6 août, un enfant de trois ans s'est noyé dans la piscine privée d'une résidence à Cuxac d'Aude, près de Narbonne, après avoir échappé à la vigilance de ses parents. Le 4 août, une fillette de deux ans s'est noyée accidentellement dans une piscine hors-sol, au domicile de ses parents, à Saint-Bérain-sous-Sanvignes, en Saône-et-Loire. Le 16 juillet, une fillette de 21 mois s'était noyée dans la piscine de ses grands-parents à Saussens, près de Toulouse.

> Piscine : 3 conseils sécurité pour éviter un drame