Tirs sur des forces de l'ordre : un frère d'Adama Traoré et sa compagne mis en examen

  • A
  • A
Tirs sur des forces de l'ordre : un frère d'Adama Traoré et sa compagne mis en examen
Des gendarmes postés à Beaumont-sur-Oise, lors d'échauffourées dans la nuit du 24 novembre. @ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Selon les autorités, une soixantaine de coups de feu avaient été tirés pendant les cinq de violences qui avaient suivi la mort d'Adama Traoré.

Un frère d'Adama Traoré, Bagui Traoré, et sa compagne ont été mis en examen jeudi à Pontoise, soupçonnés d'avoir tiré sur des gendarmes et des policiers lors des violences qui avaient suivi la mort du jeune homme lors de son arrestation en juillet, a annoncé son avocat, Me Yassine Bouzrou.

Présentés devant un juge des libertés dans la soirée. Mis en examen pour tentatives d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique, tous deux devaient être présentés dans la soirée à un juge des libertés et de la détention en vue d'un éventuel placement en détention provisoire, a ajouté l'avocat. 

Le comité de soutien dénonce des "violences psychologiques". Selon les autorités, une soixantaine de coups de feu avaient été tirés pendant ces cinq nuits de violences, et 13 policiers et gendarmes blessés. Une information judiciaire sur ces tirs avait été ouverte, et l'enquête confiée à la section de recherches de Versailles.

Bagui Traoré a été condamné en décembre à huit mois de prison ferme. Il a fait appel. Un autre frère d'Adama, Youssouf, a été condamné à six mois de prison dont trois avec sursis pour outrages et menaces de mort. Le comité de soutien dénonce mardi des "violences psychologiques" à l'égard de la famille Traoré et une volonté d'"étouffer" leur lutte.