Tirage au sort de salariés : est-ce bien légal ?

  • A
  • A
Tirage au sort de salariés : est-ce bien légal ?
Partagez sur :

La Redoute envisagerait, faute de volontaires, de tirer au sort ses salariés pour effectuer des horaires de soirée.

Peut-on tirer au sort des salariés pour effectuer des heures supplémentaires ou pour effectuer des horaires de soirée comme l'envisagerait la direction de La Redoute ? Maître Eric Rocheblave, avocat spécialiste en droit du travail et droit de la sécurité sociale, ne le pense pas. Explications.

Un accord est nécessaire. "Aucune disposition légale ne permet qu'un employeur tire au sort des salariés que ce soit pour des heures supplémentaires ou des horaires de soirée", souligne l'avocat joint par Europe1. Si la direction d'une entreprise veut changer les horaires de ses salariés, elle ne peut se passer de l'accord des principaux concernés : "les horaires peuvent être aménagés s'il y a adhésion du salarié via un avenant à son contrat de travail, par exemple, ou si un accord d'entreprise est scellé", explique le juriste.

Le hasard ne fait pas bon ménage avec le code du travail. L'avocat estime aussi que le hasard ou la (mal)chance inhérent à tout tirage au sort va l'encontre des règles du code du travail. "Imagine-t-on, en poussant la logique jusqu'au bout, que l'on puisse tirer au sort les salariés qui vont être licenciés économiquement ou ceux qui vont recevoir une prime ?", fait-il mine de s'interroger en pointant au-delà du seul aspect juridique, une faute de management et de communication.