"Théorie du genre" : une sénatrice PS porte plainte contre Egalité et Réconciliation

  • A
  • A
"Théorie du genre" : une sénatrice PS porte plainte contre Egalité et Réconciliation
La sénatrice Laurence Rossignol va porter plainte contre le collectif JRE et Egalité réconciliation.@ Maxppp
Partagez sur :

INFO E1 - Accusée d'avoir dit que les enfants "appartenaient à l'Etat", Laurence Rossignol va attaquer en diffamation le collectif JRE et Egalité et Réconciliation.

INFO E1 - Depuis le début de la polémique autour de l'enseignement supposé de la "théorie du genre" dans les écoles françaises, le nom de la sénatrice Laurence Rossignol revient régulièrement. Dans de nombreux SMS d'appels au boycott de l'école reçus par certains parents d'élèves, elle est citée explicitement comme ayant dit que les "enfants n'appartenaient pas aux familles mais à l'Etat" sur le plateau de l'émission Ce Soir ou Jamais en mars 2013. Plusieurs sites extrémistes reprennent également de tels propos, associant notamment l'image de la sénatrice à Hitler. Selon les informations recueillies par Europe 1, l'élue a décidé de contre-attaquer.

>> Pour tout comprendre : "Théorie du genre : un rapport de l'OMS à l’origine de la rumeur" 

Le problème, c'est que cette phrase, la sénatrice ne l’a jamais prononcé. “Je mets quiconque au défi de prouver le contraire”, déclare-t-elle à Europe1.fr. Lors du débat dans l’émission “Ce Soir ou Jamais” elle avait évoqué, à propos de la laïcité à l’école, le fait que les enfants n’appartenaient pas aux familles dans le sens où, en France, les lois sont au-dessus de la volonté des parents.

“Ces propos sont diffamatoires, parce qu’il associe mon nom et ma pensée à un totalitarisme et aux pires dictateurs, donc ils portent atteinte à mon honneur et méritent des suites judiciaires, explique-t-elle. J’ai l’intention de porter plainte en diffamation contre ceux qui utilisent cette phrase et en font une phrase clé de leur propagande”.

Qui sont le collectif JRE et Egalité et Réconciliation ? Mi-décembre 2013, un collectif, “baptisé Journée de Retraits de l’Ecole” (JRE), a lancé un site pour inviter les parents à retirer leur enfant une fois par mois de l’école en signe de protestation contre l’hypothétique enseignement de la "théorie du genre" à l'école. Ce collectif JRE, qui était présent lors de la manifestation du “Jour de Colère” à Paris, est en fait soutenu par Egalité et Reconciliation, l’association dirigée par Alain Soral, le polémiste et maître à penser de Dieudonné.

sur le même sujet, sujet,

LA DÉCISION - Peillon veut convoquer les parents qui boycottent

ENQUÊTE - "Théorie du genre" : à l’origine de la rumeur

LES FAITS - Cette rumeur qui affole les parents d'élèves

RAPPORT - Les inégalités sociales, c’est dès la crèche

PISTES - Education prioritaire : Peillon veut des moyens pour les ZEP