Thalys : les premiers portiques de sécurité installés

  • A
  • A
Thalys : les premiers portiques de sécurité installés
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Comme promis, des portiques de sécurité sont en train d'être installés à Paris et à Lille pour contrôler l'accès aux Thalys. Ils seront mis en service dès dimanche.

A la Gare du Nord, les voyageurs sont un peu surpris de voir apparaître de nouveaux portiques de sécurité, qui ressemblent beaucoup à ceux présents dans les aéroports. L'idée consiste à contrôler les passagers ainsi que les bagages, pour éviter tout acte terroriste.

Rassurer les voyageurs. "Je vois quatre portiques de sécurité avec des barrières entre chacun d'eux. Je pense que ça rassure les gens, mais je ne suis pas sûr que ce soit très utile pour détecter un terroriste ou empêcher un acte malveillant", lâche Adrien, pas du tout convaincu. "Ça pourrait très bien avoir lieu devant le portique. Il y a déjà assez de monde sur le quai, on va tous s'agglutiner au moment de rentrer dans le train... Après tout, s'il faut mettre une bombe, ce sera peut-être à ce moment-là", poursuit le jeune homme, interrogé par Europe 1.

Jusqu'à 1.000 contrôles en 20 minutes. En 20 minutes, il va falloir contrôler jusqu'à 1.000 passagers. Beaucoup craignent donc de longues files d'attente, et de voir leur train partir en retard. "Il vaut mieux perdre cinq minutes que perdre la vie", estime Paul-Henri, plutôt rassuré par ces nouvelles mesures. "Ça a une utilité pour la sécurité. Parce que c'est vrai que dans le domaine des trains, aujourd'hui, on n'a quasiment pas de contrôles, et effectivement ça peut faire partie des cibles faciles à atteindre", constate-t-il. Seul bémol, ces portiques ne vont détecter que le métal, et non pas les explosifs. La SNCF promet que des chiens seront présents à côté des portiques, dès la mise en service, dimanche.