Tempête Zeus : une pointe à 193 km/h, des dégâts et des blessés en Bretagne

  • A
  • A
Tempête Zeus : une pointe à 193 km/h, des dégâts et des blessés en Bretagne
@ GLYN KIRK / AFP
Partagez sur :

La tempête Zeus frappe de plein fouet la Bretagne lundi matin. Trois personnes ont été blessées par la chute d'un arbre dans un lycée finistérien.

Ça souffle fort en Bretagne. La tempête Zeus a déjà fait des dégâts lundi matin. À Camaret, dans le Finistère, on a relevé des rafales à 193 km/h, record absolu de vent pour cette commune côtière. À Ouessant (Finistère), le record de vent a également été battu, avec un pic à 190 km/h lundi matin. Sur l'Ile de Groix, ce sont des vents à 179 km/h qui ont été mesurés. Selon Le Télégramme, trois personnes auraient été blessées par la chute d'arbre dans un lycée à Carhaix, dans le Finistère.

"Bloqués sous le tronc". Les trois lycéens, âgés de 17 ans pour deux d'entre eux et de 18 ans pour le troisième, sont "polytraumatisés", a indiqué la préfecture du Finistère, précisant que leurs jours n'étaient cependant pas en danger. Quatre lycéens au total ont été surpris par la chute de l'arbre au moment où les cours allaient commencer au lycée Paul Sérusier de Carhaix, a précisé Christian Troadec, le maire de la ville. L'un d'entre-eux a réussi a s'extraire, tandis que les trois autres "sont restés bloqués sous le tronc", a-t-il indiqué, ajoutant que de nombreux arbres et fils électriques avaient été arrachés à Carhaix.

IMG_1641-600

IMG_1635-600

De nombreux dégâts. Dans le Finistère, les Côtes-d'Armor et le Morbihan, de nombreux arbres ont cédé face au vent, des toits se sont envolés, tout comme des équipements publics. À Brest, des vitres d'abribus ont même explosé. Quelques 190.000 foyers étaient privés d'électricité dans la matinée en Bretagne, dont 80.000 dans le Finistère, autant dans le Morbihan et 15.000 autres à la fois dans les Côtes-d'Armor et en Ille-et-Vilaine, a indiqué Enedis dans un communiqué. "La situation pourrait encore être amenée à évoluer, car les vents ne faiblissent pas", indique le communiqué d'Enedis.

 La presse locale signale que les conditions de circulation sont difficiles sur plusieurs axes bretons, en raison de chutes d'arbres sur les routes. La SNCF annonce également des retards sur plusieurs trains. Sur Twitter, les internautes témoignent des dégâts.

11 départements en vigilance orange. Lundi, en fin d'après-midi, Météo France plaçait encore 11 départements en vigilance orange en raison de vents violents et d'un risque de vagues-submersion.