Tempête Zeus : encore 25.000 foyers privés d'électricité

  • A
  • A
Tempête Zeus : encore 25.000 foyers privés d'électricité
"90% des foyers privés de courant au plus fort de la tempête ont retrouvé l'électricité". @ DIARMID COURREGES / AFP
Partagez sur :

25.000 foyers restaient privés d'électricité mercredi en début de soirée après le passage de la tempête Zeus en début de semaine.

Encore 25.000 foyers restaient toujours privés d'électricité mercredi en début de soirée, essentiellement en Bretagne, après le passage de la tempête Zeus qui a balayé lundi la France avec des vents d'une extrême violence et fait deux morts, selon un nouveau bilan de Enedis. "90% des foyers privés de courant au plus fort de la tempête ont retrouvé l'électricité", a indiqué le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité.

Un record depuis 1999. En milieu de journée, 18.000 clients étaient sans courant en Bretagne et 3.000 en Auvergne-Rhône-Alpes, a indiqué le gestionnaire de réseau de distribution d'électricité, qui poursuit ses opérations sur le terrain. Au moment le plus critique lundi soir, plus de 600.000 foyers ont été privés d'électricité par cette tempête qui a causé la mort de deux automobilistes, tués par des chutes d'arbres dans les Alpes-de-Haute-Provence et en Dordogne. En nombre de coupures sur une seule et même tempête, c'est la première fois depuis les tempêtes de décembre 1999 qu'il y a eu autant de foyers privés de courant, selon Enedis. En 1999, il y avait eu plus de 3 millions de foyers dans le noir.

Outre les deux automobilistes tués, la tempête de lundi a grièvement blessé trois adolescents dans le Finistère alors qu'ils se rendaient en cours, mais leurs jours ne sont pas en danger. Plus aucun département n'était en vigilance orange pour vents violents ou vagues-submersion, selon la carte de vigilance publiée par Météo-France.