Tempête : les techniciens d'Enedis rétablissent le courant dans les derniers villages

  • A
  • A
Partagez sur :

Les cellules de crise d'Enedis avaient établi un ordre de priorité pour les réparations de lignes.

REPORTAGE

Le courant a été rétabli dans la quasi-totalité des foyers qui en avaient été privés par la tempête de jeudi soir. Les derniers chantiers de réparation se sont poursuivis jusqu'à tard dans la nuit. Dans l'Aisne, particulièrement touchée par les coupures, les équipes d'Enedis étaient à l'oeuvre samedi pour raccorder les derniers villages au réseau. Parmi eux, Loupeigne resté plus de deux jours sans courant. 

"Sans courant en 2017, on ne vit plus". Dans le noir, ils tournent autour du transformateur électrique. Ces habitants attendent de pied ferme les techniciens depuis jeudi soir. Alors quand le convoi de camions bleus arrive, c'est le soulagement. "Quand on a vu arriver les camions, on était content parce que ça commence à être difficile", raconte l'un d'entre eux. "Plus de chauffage, plus d'électricité... Sans courant en 2017, on ne vit plus", ajoute un autre.

Des réparations par ordre de priorité. Délicat parfois pour Philippe Siguret, le directeur d'Enedis dans l'Aisne, de faire comprendre pourquoi ses équipes n'ont pas pu intervenir plus tôt. "Là, ça relève des cellules de gestion de la crise qui analysent et regardent si ça prend trop de temps de réparer la ligne", explique-t-il. "Celle-ci est dans les marais donc ça va être compliqué d'y accéder. Alors on a décidé que plutôt que de dire 'Il n'y aura rien ce soir', de poser des groupes et dans deux-trois jours, on revient au calme pour faire des travaux dans les marais." 

Une dizaine de communes seulement devaient passer une troisième nuit sans électricité mais Enedis promet que dimanche soir le courant sera rétabli partout