503 Backend fetch failed

Error 503 Backend fetch failed

Le site est actuellement surchargé ou en maintenance, merci de réessayer dans quelques minutes.

Tempête hivernale : 2.000 foyers privés d'électricité en Bretagne et dans les Pays de la Loire

  • A
  • A
Tempête hivernale : 2.000 foyers privés d'électricité en Bretagne et dans les Pays de la Loire
13 partages

Météo-France prévient qu'"un épisode bref de vent violent est attendu pour la nuit prochaine", de samedi à dimanche en provenance du Golfe de Gascogne.

Quatre départements du Sud-Ouest ont été placés en vigilance orange pour vent violent samedi en fin d'après-midi, une alerte qui a été levée dans 12 autres départements, notamment en Bretagne où quelque 8.300 foyers restaient privés d'électricité, et 21.000 dans le Pays de la Loire selon ERDF. Les coupures d'électricité concernaient 6.000 abonnés dans le Morbihan, 1.800 dans le Finistère, 300 dans les Côtes-d'Armor et 200 en Ille-et-Vilaine.

Un épisode bref de vent violent attendu cette nuit. Quatre autres départements, dans le sud-ouest de la France, les Landes, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, sont entrés en vigilance orange pour vent violent. Pour ces départements du Sud-Ouest, Météo-France prévient qu'"un épisode bref de vent violent est attendu pour la nuit prochaine", en provenance du Golfe de Gascogne. Il "devrait s'engouffrer vers l'intérieur des terres en seconde partie de nuit, jusque vers l'est du Gers, et ne concerner véritablement que les zones du Pays basque au Béarn, et le nord des Hautes-Pyrénées. On attend des rafales de l'ordre de 100 à 120 km/h sur le littoral, et de l'ordre de 100 km/h dans l'intérieur des terres", prévoit Météo-France, soulignant que "la période à risque s'étend de minuit à 06H00 dimanche matin".

Les agents ERDF essaient de rétablir le courant au plus vite. Au plus fort de la tempête samedi, 21.000 foyers ont été privés d'électricité samedi en Bretagne. Quelque 250 techniciens d'ERDF et de prestataires s'employaient à rétablir au plus vite le courant. Ce rétablissement pourrait intervenir dès samedi soir dans les Côtes-d'Armor et en Ille-et-Vilaine, au plus tard dimanche pour les 3.000 foyers du Morbihan et 500 dans le Finistère, qui devraient encore être privés de courant samedi soir, selon les prévisions d'ERDF. En raison de l'intervention des agents de la SNCF, deux autres TGV Quimper-Paris et Paris-Quimper ont été arrêtés dans des gares et ont accusé un retard de deux heures.

Liaison suspendue entre Douarnenez et l'île de Sein. Des rafales de vent atteignant 148 km/h ont été relevées samedi matin sur l'île de Groix (Morbihan), 146 km/h à Camaret, sur la presqu'île de Crozon (Finistère), et 144 km/h à la Pointe du Raz (Finistère), selon Météo-France. En moyenne, sur le littoral de la pointe de la Bretagne, les vents atteignaient 125 à 135 km/h, selon la même source. Météo-France a aussi relevé des vents à 106 km/h à Quimper (Finistère), 104 km/h à Lorient (Morbihan) et 108 km/h à Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique). Dans l'intérieur des terres, les rafales ont atteint 112 km/h à Bressuire (Deux-Sèvres), 97 km/h à Tours et 91 à Bourges. La liaison entre Douarnenez et l'île de Sein a été suspendue samedi en raison de cette tempête hivernale, a annoncé la compagnie maritime Penn Ar Bed sur son site.