Téléthon : "Notre audience, c'est le compteur", assure Nagui

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité vendredi sur Europe 1, Nagui, qui co-animera la 30e édition du Téléthon, s'est dit "plutôt satisfait" que le marathon télévisuel ne tombe pas au même moment que l'élection de Miss France.

INTERVIEW

Comme l'an dernier, le Téléthon ne subira pas la concurrence des Miss France. La 30e édition du Téléthon, marathon télévisuel de 30 heures pour aider la recherche contre les maladies rares, démarre vendredi soir sur les chaines du groupe France Televisions. L'élection de la plus belle femme de France tombe cette année le 17 décembre sur TF1. "C'est plutôt une bonne nouvelle si cela correspond à une volonté précise d'aider le Téléthon. Mais cela voudrait dire qu'avant c'était une volonté précise de faire de la concurrence au Téléthon", pointe vendredi sur Europe 1 Nagui, l'animateur qui co-présente ce rendez-vous avec Sophie Davant. "Je trouvais dommage d'être face à face", ajoute-t-il, reconnaissant par ailleurs que "systématiquement, Jean-Pierre Foucault et les Miss, ont cité le 3637."

Donner à défaut de regarder. Selon lui, la concurrence existe de toute façon avec les autres chaînes. "Notre travail n'est pas de faire de l'audience. Notre audience, c'est le compteur et ne pas décevoir ceux qui viennent ne serait-ce que deux ou trois minutes", assure Nagui. "Et ceux qui veulent donner au 3637 et ne pas nous regarder, sont également les bienvenus, il n'y a aucun problème". L’an dernier, grâce au Téléthon, 97 millions d’euros de dons ont été récoltés pour financer la recherche sur les maladies rares.