"Téléphoner tue" sur les emballages de portable ?

  • A
  • A
"Téléphoner tue" sur les emballages de portable ?
Partagez sur :

Un message d’alerte sur l’emballage des téléphones portables, la création d’un portail Internet gouvernemental, la promotion des kits oreillettes : ce sont les premières conclusions du "Grenelle des ondes", qui doit s’achever lundi prochain.

Tabac et téléphonie mobile, même combat. Un message d’avertissement devrait bientôt apparaître sur l’emballage des téléphones portables neufs, à l’image de ce qui existe déjà sur les paquets de cigarettes. C’est l’une des mesures dont le "Grenelle des ondes" devrait accoucher, selon Le Parisien de jeudi.

La dernière réunion de la table ronde "Radiofréquences, santé et environnement" s’est achevée mercredi. Si opérateurs téléphoniques et associations n’ont pas trouvé de véritable consensus, ces dernières notent toutefois quelques avancées.

Les opérateurs reconnaissent une "incertitude", un "risque émergent", un "principe de précaution" en ce qui concerne les antennes-relais. Ils s’engagent à prendre en compte une baisse de leurs seuils d’émission dans les lieux de vie et sites sensibles.

Le Grenelle des ondes devrait déboucher sur le renforcement des dispositions de précaution via une campagne d'information sur les risques éventuellement liés à la téléphonie mobile. Selon l’édition en ligne de L’Express, un portail internet gouvernemental devrait être créé, et le niveau d'exposition aux antennes-relais, davantage relayé par le site cartoradio.fr, qui permet de "localiser les emplacements des sites radioélectriques" et leurs caractéristiques.

Enfin, les participants se sont mis d’accord pour promouvoir l'utilisation d'un kit oreillette et bannir la publicité faisant la promotion des appareils à destination des enfants de moins de 12 ans.