Taxis : le préfet de police de Paris appelle à la dispersion des manifestants

  • A
  • A
Taxis : le préfet de police de Paris appelle à la dispersion des manifestants
@ GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :

La manifestation est toujours en cours à Paris, au niveau de la porte Maillot et près de Bercy. La circulation y est encore très difficile.

Le préfet de police de Paris Michel Cadot a appelé mardi soir les taxis manifestants à "se disperser afin de permettre aux Franciliens de regagner sans encombre leur domicile à l'issue de leur journée de travail", a-t-il déclaré.

"La circulation dans Paris a retrouvé une physionomie normale à l'exception de la porte Maillot et de la place du bataillon du Pacifique (près de Bercy, ndlr). J'appelle les manifestants toujours présents sur ces sites à se disperser afin de permettre aux Franciliens de regagner sans encombre leur domicile à l'issue de leur journée de travail", a affirmé le préfet. 24 personnes ont été interpellées dont 18 ont été placées en garde à vue, a-t-il précisé.

1.400 taxis manifestent toujours. Mardi soir il restait "900 taxis porte Maillot et 500 du côté de Bercy", selon une source policière. Dans la journée 2.000 taxis ont participé à la manifestation. "Il n'y a pas eu d'incident majeur mais des difficultés importantes de circulation ont été constatées", a souligné Michel Cadot. "Conformément à ce qui avait été annoncé (...), tout débordement de la part des manifestants a donné lieu à intervention des services de police pour présentation à la justice des fauteurs de troubles", a ajouté le préfet de police. "Des entraves à la circulation sur le périphérique ont en outre donné lieu à l'enlèvement de huit véhicules taxis", a-t-il précisé.