Taxi : ce qui est légal et ce qui ne l'est pas

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

De nombreuses questions se posent lorsqu’on prend un taxi. Quel prix payer ? Le chauffeur a-t-il le droit de vous refuser une course ? Europe 1 vous dit ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas.

Prix de la course, attitude générale, de nombreuses questions se posent lorsqu'on prend un taxi. Qu’est ce qui est légal et qu'est ce qui ne l'est pas ? L'avocat Maître Roland Perez, invité d'Europe 1 vendredi vous livre les réponses. 

  • Pouvons-nous choisir notre taxi ? "La première idée reçue est celle qui dit qu’on doit prendre le premier taxi de la file quand on arrive à une borne. Ce n'est absolument pas vrai car nous ne sommes pas contraints de prendre la première voiture dans la file si elle ne nous correspond pas. Vous avez le droit de choisir votre voiture et les chauffeurs n’ont rien à dire là dessus". 

  • Un taxi peut-il refuser une course ? "Normalement, un taxi n’a pas le droit de refuser une course sauf si vous êtes à 50 mètres d’une borne de taxi et qu’un taxi attend à cette borne. Plusieurs raisons autorisent toutefois à refuser une course, si vous êtes éméché par exemple, si vous avez un chien, et ce, quelque soit sa taille, si vos valises sont trop volumineuses pour rentrer dans la voiture et, si le chauffeur se trouve sur le chemin du retour chez lui". 

  • Peut-on monter à quatre dans un taxi ? "Absolument, sauf s’il y a une restriction sur la carte grise mais cela n’arrive quasiment jamais. Et sachez que depuis le 1er mars, il n’y a plus de supplément pour monter à quatre, tout comme il n’y a plus de supplément non plus pour les bagages ou pour les courses qui se prennent à partir des gares".

  • A-t-on le droit de choisir son itinéraire ? "On peut évidemment choisir son itinéraire et si on n'en précise pas, le taxi se doit de prendre le trajet le plus direct". 

  • A-t-on l'obligation d’être attaché dans un taxi ? "Le client a l'obligation d’être attaché dans un taxi. Une obligation qui ne s'applique pas au chauffeur pour des raisons de confort. Et sachez qu'en cas de contrôle de police, vous pouvez écoper d’une amende de 135 euros si vous n’êtes pas attaché". 

  • A-t-on le droit de téléphoner dans un taxi ? "Bien sûr ! On a également le droit de choisir sa station de radio. Le chauffeur lui par contre n’a pas le droit de téléphoner, sauf s’il a un dispositif mains libres installé dans la voiture.

  • Pourquoi certains taxis arrivent parfois avec quelques euros au compteur ? "Il y a ce qu’on appelle des tarifs d’approche. C’est ce qui se passe quand on réserve un taxi en avance par une centrale téléphonique par exemple. Mais ce tarif d’approche est réglementé puisqu’il ne doit pas dépasser quatre euros à Paris, ce qui correspond à 2,60 euros de tarif de base auquel on ajoute des frais kilométriques". 

  • Il y a t-il un tarif minimum pour une course ? "Le tarif minimum pour une course est de sept euros aujourd'hui".