Accusée de sexisme, la SNCF retouche ses "astuces beauté"

  • A
  • A
Accusée de sexisme, la SNCF retouche ses "astuces beauté"
@ Reuters
Partagez sur :

Face aux critiques, y compris du gouvernement, la SNCF a décidé mercredi de "retravailler" son guide de conseils de présentation destiné aux agents qui porteront sa nouvelle tenue.

"Blush bonne mine" pour les femmes, moustache "nette" pour les hommes. Face aux critiques, y compris du gouvernement, la SNCF a décidé mercredi de "retravailler" son guide de conseils de présentation destiné aux agents qui porteront sa nouvelle tenue. Avec ce guide, le groupe ferroviaire a été taxé de "sexisme", notamment sur les réseaux sociaux.

>> LIRE AUSSI - La SNCF impose-t-elle des conseils beauté à ses employées ?

Un guide "pour finir en beauté". Dans ce guide controversé de 36 pages, deux étaient consacrées à "des astuce pour finir en beauté". Pour les femmes, un "maquillage simple et soigné est fortement recommandé" et six produits "indispensables" conseillés, dont un "blush bonne mine" et "un rouge à lèvres discret".

Pour les hommes, les petits conseils vont de "bien porter la veste", en ne fermant pas le dernier bouton, à la "beauté des mains" à "hydrater régulièrement". La barbe, comme la moustache, est "tendance" mais doit rester "nette". Côté parfum, la recommandation est la même pour les cheminots et cheminotes : "optez pour un déodorant et un parfum léger et subtil".

Les syndicats interpellent le gouvernement. Pour la CGT-cheminots, ce guide reflète des "pratiques sexistes et discriminatoires d'un autre temps, indignes d'une entreprise publique comme la SNCF qui a un devoir d'exemplarité". Dans un communiqué à la mi-journée, le premier syndicat de la SNCF avait promis d'"interpeller le ministère des Droits des Femmes pour demander le retrait du label AFNOR que vient d'obtenir l'entreprise sur l'égalité professionnelle".

Chose faite : la secrétaire aux Droits des femmes, Pascale Boistard, a indiqué en milieu d'après-midi avoir "demandé à la SNCF de retirer ce document", avec son collègue des Transports Alain Vidalies.



Le guide retravaillé avec les agents. Moins de deux heures après, l'entreprise a annoncé dans un communiqué qu'elle suspendait la diffusion du guide controversé. Au vu "de l'interprétation négative dont les médias se font l'écho, SNCF décide de retirer momentanément la diffusion de ce guide pour le travailler à nouveau avec les agents", a-t-elle indiqué. La SNCF précise que l'objectif de ce guide était seulement "d'aider les agents en leur apportant des conseils", "une marque de bienveillance et d'attentions", explique-t-elle.



Les nouvelles tenues des 31.000 agents SNCF au contact de la clientèle (contrôleurs, agents en gare, d'accueil et aux guichets) doivent être révélées jeudi. Elles seront ensuite déployées sur l'ensemble du territoire d'ici janvier 2015. Elles sont confectionnées par la société bretonne Armor-Lux.