Sur l'autoroute, chasser le Pokémon ou conduire, il faut choisir

  • A
  • A
Sur l'autoroute, chasser le Pokémon ou conduire, il faut choisir
Certains vacanciers restent connectés au volant, notamment sur l'application "Pokémon Go".@ AFP
Partagez sur :

Selon l'association 40 millions d'automobilistes, plus de trois millions de Français jouent au volant, notamment à "Pokémon Go". Les sociétés d'autoroutes appellent à la prudence.

"Jouer ou conduire, il faut choisir". Cet été, sur les panneaux d'autoroutes, ce message s'ajoute aux traditionnelles mises en garde adressées aux automobilistes. Car certains vacanciers restent connectés au volant aux applications de leur téléphone portable et notamment à "Pokémon Go". Ce jeu phénomène consiste à attraper des monstres virtuels dans la vraie vie via son téléphone portable.

"Beaucoup plus déconcentrant qu'un SMS". La Sanef, la société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France, a constaté des comportements dangereux ces derniers jours et même des accidents : "Jeudi, sur l'autoroute A4, une conductrice a perdu le contrôle de son véhicule alors qu'elle jouait à 'Pokémon Go'. Elle est sortie de la route", étaye Arnaud Quemard, directeur d'exploitation de la Sanef. "Je pense que c'est beaucoup plus déconcentrant que de lire un SMS, les deux restant de toute façon proscrits." L'association 40 millions d'automobilistes demande la création d'une charte de responsabilité, alors que plus de trois millions de Français jouent au volant.