Suicides en série chez les producteurs de lait de la Manche

  • A
  • A
Suicides en série chez les producteurs de lait de la Manche
Partagez sur :

Le président du conseil général assure que la crise que traverse la filière laitière est à l’origine des drames.

"Il y a eu une série de suicides qui ne sont probablement pas dus à des problèmes personnels mais essentiellement à une angoisse sur l'avenir." Jean-François Legrand, président (UMP) du conseil général de la Manche, a révélé vendredi avoir eu connaissance de six suicides en quatre mois, entre mai et septembre, dans son département.

La Mutuelle sociale agricole (MSA) du département a relevé "six suicides d'agriculteurs depuis janvier" dans la Manche, deuxième département français en termes de volume de lait produit. Elle en avait dénombré un en 2008, trois en 2007, cinq en 2006, aucun en 2005, onze en 2002.

La crise que traverse la filière laitière est à l’origine de ces drames, selon Jean-François Legrand, qui assure qu’il y a une "recrudescence, un pic" de suicides. "Depuis que je fais de la politique, je n'ai jamais vu une crise agricole de cette ampleur", s’est-il indigné.

"La solution n'est pas libérale, a poursuivi le sénateur. Il faut sortir de l'esprit libéral anglo-saxon de Mme Fischer Boel (commissaire européen à l'Agriculture). Il faut une agence européenne de régulation de l'offre et de la demande. Cela existait auparavant. L'entrée de l'agriculture dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a été une erreur monumentale. Le lait n'est pas un produit industriel comme les autres."

> Trois millions de litres de lait au Mont Saint-Michel