Soupçon d'infanticide à Lille : une mineure mise en examen

  • A
  • A
Soupçon d'infanticide à Lille : une mineure mise en examen
L’adolescente a d'abord été placée en hôpital psychiatrique avant sa mise en examen.@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

La jeune fille aurait caché sa grossesse à ses proches, avant d'accoucher dans la baignoire du domicile familial, le 22 octobre, selon une source policière.

Une adolescente de 16 ans a été mise en examen mardi pour l'infanticide présumé de son nourrisson le 22 octobre à Lille, selon des sources concordantes. "Concernant la suspicion d'infanticide, une information judiciaire a été ouverte pour les chefs d'homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans et pour recel de cadavre", a indiqué le parquet de Lille dans un communiqué. La jeune fille aurait caché sa grossesse à son entourage et "a accouché dans la baignoire de l'appartement familial" le 22 octobre dans le quartier de Bois-Blancs, selon une source policière.

Le corps caché dans un sac de sport. L'adolescente aurait ensuite appelé une amie pour l'aider à cacher le corps, mais celle-ci aurait refusé, a-t-on poursuivi de même source, confirmant une information de La Voix du Nord. Elle aurait alors téléphoné à une autre amie, chez qui elle aurait finalement passé la nuit. "Elle a laissé le bébé dans un sac de sport dans la cour de cette copine", selon cette source policière. La première amie a averti les policiers qui ont retrouvé le corps du bébé le 26 octobre. La mise en cause a expliqué que son enfant était mort-né, un élément que l'enquête devra confirmer, d'après la source policière.

Placée dans un foyer éducatif. L’adolescente a d'abord été placée en hôpital psychiatrique avant sa garde à vue et une présentation à un juge d'instruction mardi, toujours selon la même source. "La mise en examen a été placée sous contrôle judiciaire et placée dans un foyer éducatif", a précisé le parquet de Lille, ajoutant que "la deuxième personne (la deuxième amie, ndlr) sera(it) mise en examen ultérieurement".