Soldes : que deviennent les invendus ?

  • A
  • A
Soldes : que deviennent les invendus ?
Le bilan des soldes est mitigé, avec une hausse entre 1,5% et 3% par rapport à l'an dernier.@ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

Les soldes se terminent mardi avec un bilan en demi-teinte. Les stocks pourraient rester en rayon, partir pour d'autres continents ou finir sur internet.

Dernières heures pour les bonnes affaires. Les soldes d'hiver se terminent mardi. D'après les informations d'Europe 1, les ventes de vêtements ont connu, pendant cette période de remises, une hausse, entre 1,5% et 3%, par rapport à l'an dernier. Pas de quoi se réjouir néanmoins, car les soldes de l'an dernier étaient catastrophiques. Les stocks ne sont donc pas tous écoulés.

"Chaque euro est bon à prendre". Dans les petits commerces, les invendus restent majoritairement en rayon, même après cette période de promotions. "Chaque euro est bon à prendre", confie un gérant. Pas question, donc, de les laisser moisir dans un carton au fond de la réserve. Les produits resteront en vente toute l'année, avec une réduction d'au moins -60%.

De moins en moins distribués aux associations. Pour les grosses enseignes, en revanche, le stock part en entrepôt à la fin des soldes, et trouve une seconde vie dans les magasins d'usine. Ils sont néanmoins de moins en moins distribués à des associations. "Il peut y avoir, de temps en temps, quelques associations locales qui peuvent bénéficier de produits stockés, même si ce phénomène-là est compliqué et plutôt en perte de vitesse", observe Didier Simon de Bessac, de l'Alliance du commerce. "Certains de ces produits peuvent aussi partir sur d'autres continents, dans des pays un peu moins favorisés, notamment certains pays d'Afrique. On s'aperçoit finalement que le consommateur africain va être intéressé par des produits un peu plus 'à la mode', en tout cas sur une collection récente", explique-t-il.

La revente à des sites de déstockage de plus en plus courante. L'autre grosse tendance, c'est la revente de ces invendus sur les sites de déstockage en ligne tels que Showroom privé ou Vente privee.com. Mais rares sont les marques qui l'assument. Le modèle est en tout cas gagnant pour les deux parties : il permet pour les marques de ne pas garder le surplus, et pour ces plateformes d'alimenter leur offre au meilleur prix.