SNCF : un TGV fait Paris-Rennes en 8h43

  • A
  • A
SNCF : un TGV fait Paris-Rennes en 8h43
Les passagers ont passé près de neuf heures à bord du TGV au lieu de deux@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Les passagers ont dû patienter près de cinq heures dans le noir, sans eau, ni information à la sortie de la gare du Mans. Le trajet prend habituellement deux heures.

Partis de Paris-Montparnasse à 17h14 dimanche, les passager du TGV n°8067 n'ont atteint leur destination, Rennes, qu'à 1h57 le lendemain, soit après près de 8h45 de voyage, raconte Ouest France lundi. 

Une panne d'alimentation électrique. Les 200 passagers du train Paris-Rennes ont dû s'armer de patience puisqu'ils ont passé près de neuf heures dans le train au lieu des deux habituelles. La cause ? Une panne d'alimentation électrique à la sortie du Mans. "La panne est survenue au mauvais endroit, là où les voies bifurquent", a commenté Thierry Chaplais, de la direction régionale Bretagne de la SNCF auprès du journal local.

"La seule solution consistait à envoyer une locomotive pour remorquer la rame jusqu'au Mans et activer une cellule de crise." Une manoeuvre qui a nécessité un arrêt de près de cinq heures, entre 18h20 et 23h45.

Cinq heures dans le noir et sans informations. Sans bouteille d'eau, dans le noir et sans climatisation, l'attente a été longue. Certains passagers ont même fini par ouvrir les portes du train. "Quand le train a enfin bougé, on est rentré très lentement au Mans, où on nous a fait monter dans un autre TGV. On a pu récupérer un colis repas", raconte l'un des passagers bloqués.

Des billets intégralement remboursés. Chaque passager a ensuite été orienté vers sa destination finale, Brest, Quimper ou encore Saint-Brieuc ou Saint-Malo. En vingt minutes, le TGV était vide. Certains passagers ont passé le reste de leur nuit à l'hôtel. "Tous les passagers seront remboursés intégralement", promet la SNCF, d'après Ouest France.