SNCF : moins de 5% de grévistes au 13e jour du mouvement

  • A
  • A
SNCF : moins de 5% de grévistes au 13e jour du mouvement
@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

Au premier jour de cette grève, le taux de grévistes s'élevait à 17%, tous métiers confondus. 

Seulement 4,6% des agents SNCF, tous métiers confondus, étaient encore en grève lundi, et un tiers des conducteurs, au 13e jour du mouvement lancé par la CGT, SUD et FO (non représentatif), selon les chiffres communiqués par la direction. Chez les personnels roulants, la proportion de grévistes a baissé pour atteindre un conducteur sur trois lundi, et un contrôleur sur cinq, a précisé un porte-parole de la SNCF.  

Un conducteur sur deux est encore en grève. La semaine dernière, plus d'un conducteur sur deux était encore en grève et entre 7 et 8,5% des personnels, tous métiers confondus, contre 17% au premier jour. Le mouvement perturbait toujours lundi le trafic des Intercités (un train sur deux prévu) et des Transiliens et RER (six sur dix), tandis que 70% des TER et 90% des TGV devaient, en moyenne, circuler.  Cette grève est reconduite de jour en jour depuis le 1er juin malgré un accord interne consacrant le régime de travail actuel à la SNCF, signé par l'Unsa et la CFDT, et l'aboutissement, au niveau de la branche, des négociations en vue d'une première convention collective commune à tous les salariés du secteur (fret/voyageurs, privé/SNCF).

Les mots d'ordre des grévistes restent d'aligner le niveau des protections négociées au niveau de la branche sur celles de la SNCF, pour prévenir tout "dumping social", et de réclamer le retrait de la loi travail. Les jours de grève seront décomptés aux cheminots concernés, en une seule fois, sur la paie du mois de juin, sans conversion possible en jours de congés, a précisé la SNCF.