SNCF : les ventes de billets de train pour les fêtes de fin d’année ouvrent jeudi

  • A
  • A
SNCF : les ventes de billets de train pour les fêtes de fin d’année ouvrent jeudi
Pour les TGV InOui, la vente est ouverte jeudi dès 6 heures. @ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Dès 5h30 jeudi, les usagers pourront acheter leurs billets de train en vue des fêtes de fin d'année sur le site de la SNCF, qui s'est préparée pour éviter tout risque de saturation. 

Les ventes de billets de train de la SNCF pour les fêtes de fin d’année ouvrent jeudi matin. Le top est donné à 5h30 pour les trains Ouigo et à partir de 6 heures pour les autres, selon les informations d’Europe 1. Après le fiasco de l’an dernier, alors que les billets de train affichaient des prix prohibitifs, OUI SNCF s’est parée cette année pour éviter tout risque de saturation du site et avec, la grogne des usagers.

La SNCF veut prévenir tout souci technique. Des tests ont été menés pendant un mois afin que le site Internet puisse tenir l’affluence de clients. Et dès 5 heures jeudi, plusieurs dizaines d’ingénieurs de OUI SNCF seront derrière leurs écrans, depuis des salles de supervision à La Défense, Lille et Nantes, pour tout surveiller et intervenir en cas de problèmes.

Des risques de hausse des prix ? Si techniquement, les ventes devraient bien se passer, la grogne des usagers n’est pour autant pas inévitable. L’an passé, Noël tombait sur le premier week-end des vacances, et les clients avaient à peu près tous réservé les mêmes trajets. Les trains à bas coût avaient été pris d’assaut, et les billets des autres trains avaient ainsi vu leur tarif flamber. Cette année, le réveillon de Noël tombe un lundi, ce qui devrait limiter la saturation des trains et donc la hausse des tarifs, mais les associations d’usagers redoutent malgré tout un certain embouteillage.

Le plus gros jour de l'année pour la SNCF. L’ouverture des ventes pour les fêtes de fin d’année représente le plus gros événement de l’année pour la compagnie ferroviaire. Des trains ont été spécialement rajoutés sur certains tronçons cette année pour parvenir à satisfaire la demande. L’an passé, 40 billets ont été vendus chaque seconde, au premier jour des ventes. En 2016, un TGV était rempli en dix minutes.