SNCF : des caméras intelligentes pour détecter les comportements suspects

  • A
  • A
SNCF : des caméras intelligentes pour détecter les comportements suspects
La SNCF va modifier le logiciel de ses caméras.@ AFP
Partagez sur :

L'ajout d'un simple logiciel sur les caméras permettra de détecter les comportements suspects, les bagarres ou les bagages abandonnés.

La SNCF va renforcer la sécurité dans les gares et les trains. Fouilles autorisées des voyageurs par les agents de sûreté, agents armés en civil dans les trains, Guillaume Pépy a précisé dimanche, sur Europe 1 dans Le Grand rendez-vous, les mesures mises en place par la société publique . En plus de ces mesures concernant les agents, les caméras de surveillance vont devenir "intelligentes" et seront capables de repérer un comportement suspect. 

Détecter les comportements suspects. Avec ces avancés, la SNCF sera très loin de l’image que l’on a dans les films avec un seul agent qui doit surveiller des dizaines d’écrans. Désormais, les caméras elles-mêmes préviendront les humains quand il se passe quelque chose d’anormal. Les caméras pourront par exemple repérer une personne qui marche dans le sens inverse d’un flux de voyageurs dans un couloir par exemple, ou encore une bagarre, un mouvement de foule inhabituel et même un bagage abandonné.

L'intelligence artificielle des caméras. Aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificielle, les caméras apprennent toutes seules, petit à petit, à repérer les comportements anormaux. Ces systèmes, développés notamment par l’entreprise française Thalès, vont même détecter ce qu’un agent n’aurait pas vu. Par exemple un voyageur qui passe et repasse, dans un terminal d’aéroport, ou qui va systématiquement au même point de contrôle. Seule une machine peut s'apercevoir d'un tel comportement. Surtout, ces systèmes peuvent aussi suivre une personne donnée, de caméra en caméra, sur tout son trajet.

Un simple logiciel. Pour mettre en place ces technologies, la SNCF n'aura pas besoin de changer les caméras, mais simplement de rajouter un logiciel derrière d'analyse en régie. Cela permet donc d’équiper un stade, une gare, ou un aéroport, ou une ville entière, comme à Mexico qui dispose déjà de 20.000 caméras.