Smartphones : les parents accros peuvent troubler le développement des enfants

  • A
  • A
Smartphones : les parents accros peuvent troubler le développement des enfants
@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Être accro à son smartphone peut entraîner des dommages collatéraux chez vos enfants. En bénéficiant de moins d'attention, ils risquent de se développer moins vite, notamment au niveau du langage.

Ils sont parents, et même en présence de leurs enfants, certains restent scotchés à l'écran de leur smartphone. Un comportement qui inquiète deux pédiatres de l'Essonne. Ces médecins alertent sur les conséquences en termes de développement chez l'enfant.

L'élaboration de la pensée ne se fait pas. Le docteur Ducanda voit toutes les semaines des enfants avec des troubles du langage et du comportement dont la cause est simple : des parents, smartphone à la main en permanence, ne parlent plus assez à leur bébé. "Ce qui apparaît le plus aux parents, c'est que l'enfant ne parle pas. Ils l'envoient alors chez l'orthophoniste mais en fait, c'est plus qu'un problème de langage, c'est toute l'élaboration de la pensée, du cerveau qui ne s'est pas faite. Cela peut aller jusqu'à des troubles très inquiétants, comparables aux troubles du spectre autistique. On en a même qui ne répondent pas à leur prénom, qui ne regardent pas la maîtresse quand elle parle, donc ils ne peuvent pas rentrer dans les apprentissages scolaires", décrit le médecin. 

Une amélioration rapide une fois les smartphones délaissés. Chez l'enfant, le langage se développe à partir d'un an à condition de lui avoir parlé en amont. Le bébé se constitue un stock de vocabulaire avec les mots prononcés par ses parents. Ce qui permet aux docteur Ducanda et Terrasse d'être aussi sûrs du lien entre les smartphones et ces troubles, c'est que dès que la famille renonce aux écrans, les symptômes disparaissent très vite, parfois en quelques semaines seulement.