Six mois ferme pour avoir mis le feu à un chien

  • A
  • A
Six mois ferme pour avoir mis le feu à un chien
Partagez sur :

Deux jeunes, dont un mineur, sont accusés d'avoir mis le feu à un chien en août dernier. L'animal avait été brûlé "à plus de 50%".

Six mois de prison ferme, c’est la condamnation qu’a infligé le tribunal correctionnel de Perpignan à une jeune femme de 22 ans pour avoir, avec son petit ami mineur, aspergé d'essence un chien avant d'y mettre le feu en août dans le village d'Espira de l'Agly, dans les Pyrénées-Orientales. Un délibéré du tribunal conforme aux réquisitions du procureur. Il avait réclamé un an de prison dont six mois avec sursis à l'encontre de la jeune femme, poursuivie pour actes de cruauté et de barbarie envers les animaux.

Dans la salle d'audience, la présidente nationale de la Société protectrice des animaux (SPA), Virginie Pocq Saint-Jean, tenait dans ses bras "Mambo", ce chien de deux ans et demi brûlé "à plus de 50%", selon un vétérinaire qui a témoigné à la barre. Quelque 200 personnes amies des animaux s'étaient rassemblées autour du tribunal et ont laissé transparaître leur émotion à la vue du chien encore couvert de bandages. "Cet animal n'est pas là pour susciter de l'émotion, c'est sa place en tant que victime", a déclaré le procureur.

Le mineur, qui est supposé avoir allumé la flamme alors que la jeune femme condamnée tenait le chien, comparaîtra plus tard devant un juge pour enfants.